À la bonne renommée
 INFOS PRATIQUES 
 
 Création : 2009
 Théâtre, Marionnettes, Ombres et Objets
 Durée : 1h
 Public : à partir de 6 ans
 DISTRIBUTION 
 Texte, Dramaturgie : Philippe Crubézy
 Mise en scène : Titi Mendes 
 Scénographie, Décors, Accessoires :
 Titi Mendes
 Jeu, Manipulation : Guillaume Paulette /
 Mickaël Wachnicki
 Création lumière : Thierry Boniface
L'AFFICHE
Affiche À la bonne renommée

À LA BONNE RENOMMÉE

De Philippe Crubézy 

SYNOPSIS

 

Où a-t-elle caché son trésor, Mémé Romarin ? Car il y a forcément un trésor qui dort au fond de cette boutique abandonnée depuis sept ans qu’elle est partie à la retraite, le trésor d’une vie de travail.

Deux hommes en noir dans un magasin de couleurs, deux neveux indignes qui viennent fouiller le passé parce qu’ils n’aiment pas leur présent, deux imbéciles sans grâce qui viennent réveiller un château endormi dans ses souvenirs. Jibé et Péache toucheront-ils le gros lot, mettront-ils la main sur la galette ou passeront-ils juste à côté malgré les conseils de l’oiseau empaillé ? Le boxeur articulé verra-t-il son amour enfin récompensé et Alistair, la petite louche, retrouvera-t-il tous ses esprits ?

Une pièce pour regarder les objets qui nous entourent d’un œil différent et se reposer la question du poète et donc celle de l’enfant : « Objets inanimés, avez-vous donc une âme ? »

 

 

PROPOS

 

Ici, rien n’est fabriqué, tout est récupéré, mais soigneusement choisi chez les brocanteurs ou dans les vide-greniers. Chaque objet, brut et authentique, se suffit à lui-même et ne demande qu’à ouvrir son âme sous la dextérité des manipulateurs.

C’est ainsi que Madeleine, la vieille lampe de bureau, Jimmy, le boxeur articulé, le sergent Brown et le capitaine Alistair (deux petites louches), José (la vieille cafetière italienne), Emile (l’écumoire) et bien sûr Georges et Marie Thérèse (deux vieilles poupées de chiffon) ont trouvé ici une seconde vie.

Au final, tout un petit monde étonnant, sensible, parfaitement hétéroclite, va donner du fil à retordre à deux humains sans scrupules.

 

press to zoom
press to zoom
press to zoom